Message de Saint-Valentin

La meilleure réponse qu’on puisse avoir face au climat actuel pourrissant de tensions raciales, de récriminations identitaires et de politiques religieuses, c’est les unions amoureuses mixtes. Il faut affirmer le plus haut et le plus clair qu’en termes d’antiracisme, se donner la possibilité de fréquenter un individu dans une union interraciale, intercommunautaire ou interreligieuse est un jalon acquis sur lequel il ne faut pas reculer.

En réponse positive aux politiques malsaines que le multiculturalisme réinstalle, il faut militer pour que chaque individu, femme ou homme, se donne individuellement le droit potentiel de fréquenter amoureusement quelque autre individu, sans risque de punition collective si ce dernier, cette dernière, n’est pas du bon clan, de la bonne tribu, de la bonne foi ou de la bonne «race». Il ne s’agit pas de militer pour les unions mixtes, mais contre leurs interdictions formelles, telles que dans certaines cultures qui les condamnent à des punitions collectives.

Ceci n’est pas différent de militer pour le droit à l’opinion politique ou à la libre expression. C’est un droit libéral fondamental.
Cette dimension n’épuise évidemment pas le phénomène du racisme, mais illustre ses dérives actuelles. Quiconque milite contre ça est de facto un ou une raciste; certains posant pour des antiracistes.

 


















 

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :