Vue de quartier

Montréal, Petite-Patrie, samedi soir vers 23:00.

Je vis dans un quartier où la plupart du monde est pas mal sympathique. Mais un quartier un peu drabe. Pour vous dire, mon principal voisin directement dans toutes mes fenêtres au sud est un Ultramar.

Des autres côtés, il y a quelques personnages pas drabes du tout par contre. Dont un gars qui vit en face de chez moi. Ce gars semble travailler (parfois) dans le sons-et-lumières. En tout cas, je suis revenu chez moi à quelques reprises vers 4:ooAM pour découvrir des parties sons-et-lumières, genre rave, dans son 3 et demi, avec la police qui débarque et tout.

Je viens à l’instant d’aller fumer sur le balcon. Je viens d’observer une grande fille, genre attirante si on est moindrement pervers, mais un peu poquée. Elle attend dans la porte ouverte du building d’en face, branlant du genou de manière impatiente. Elle tape quelques coups dans la porte avec une sorte de bâton qu’elle tient.

Dans ce building, je n’ai cessé de voir des choses depuis les années où nous vivons ici. Ça n’arrête simplement jamais.  De la mère poquée qui maltraitait ses enfants poqués, de chez qui on n’entendait jamais que crier, quand elle n’était pas au centre de bagarres entre mâles alpha en bedaines sur le trottoir au milieu de la nuit.  Aux escortes qui y entrent et qui en sortent exactement 60 minutes plus tard.  Aux gars tatoués qui boivent de la bière l’été sur le balcon en écoutant du techno à tue-tête et en beuglant « Eille les belles pitounes! » à toutes les filles qui passent sur le trottoir…  Bref, beaucoup d’action.  Et le tout avec toujours un point en commun: l’arrivée de chars de flics, le plus souvent suivie d’altercations et parfois d’arrestations, à la 19-2.
Ça c’était un peu calmé ces derniers temps.  La maman poquée est partie dans la nuit il y a quelques temps.  Et je croyais que Sons-et-lumières avait aussi déménagé.  Plus de shows la nuit au 2e étage du building en tout cas.

Mais bref, de mon balcon je viens d’observer une fille de l’autre bord de la rue qui branlait dans la porte et qui tapait, puis qui s’éloigne vers la rue dans ma direction. Arrivée sur le trottoir, elle se retourne vers la porte. Elle crie « T’arrives-tu? », ou quelque chose du genre. Puis Bonhomme Sons-et-lumières sort, le torse athlétique à l’air.

Sons-et-lumières lui dit quelque chose. Puis la fille se met à lui crier ce monologue enflammé : « Eille criss, moé je viens de te faire triper là. Je viens de te faire triper pendant 4 heures! Ostie, tu m’as traitée comme une pute la dernière heure! C’est ça ostie, chus juste une ostie de pute pour toé? 40 piasses… Eille, c’est pas toé qui vas me dire comment ça marche, c’est pas toé qui vas me dire comment ça marche! Tu comprends même pas ta vie!  Tu vis dans un semi-sous-sol ostie! »

(Donc Sons-et-lumières a bel et bien déménagé en quelque sorte, descendu de quelques étages.)

Pendant tout ce temps, elle reculait vers la rue et lui avançait vers elle. Il a attrapé son bâton après qu’elle ait essayé de le frapper, puis il a détruit je ne sais trop quel truc qu’elle transportait (on aurait dit une radio).
Elle a fini par prendre un taxi. Ou plutôt, elle a pris le taxi à une cliente qui tentait d’y prendre place.

Un autre épisode de ma vie de quartier. Une autre tranche de vie.
Quelques leçons de base à se rappeler peut-être…

——————————————————————————————————————————————————————————————-

——————————————————————————————————————————————————————————————-

——————————————————————————————————————————————————————————————-

——————————————————————————————————————————————————————————————-

——————————————————————————————————————————————————————————————-

——————————————————————————————————————————————————————————————-

——————————————————————————————————————————————————————————————-

——————————————————————————————————————————————————————————————-

——————————————————————————————————————————————————————————————-

——————————————————————————————————————————————————————————————-

——————————————————————————————————————————————————————————————-

——————————————————————————————————————————————————————————————-

——————————————————————————————————————————————————————————————-

——————————————————————————————————————————————————————————————-

——————————————————————————————————————————————————————————————-

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :