Nous sommes de grands démocrates

Quoi qu’ils en disent, nous, la nation québécoise, c’est-à-dire excluant tous ceux qui à la moindre occasion menacent de partir ou de retourner chez eux, nous sommes de grands démocrates.
Nous avons l’étoffe d’une nation.

En 2010, je suis retourné en Thaïlande. J’y ai revu un ancien ami Thaï.
Au cours d’une conversation, il m’a demandé ce qui s’était passé en 1995 avec le référendum. Je lui ai expliqué le résultat: 49/51. Le fait que 63% des francophones aient voté oui, mais que 98-99% des allo-anglophones aient voté non.
Il m’a demandé, « Puis, qu’est-ce qui s’est passé après? »
J’ai dit « rien »…

La mâchoire lui a tombée. Il m’a dit: «Ça prouve que vous êtes de grands démocrates. Si c’était arrivé ici en Thaïlande, il y aurait eu du sang dans les rues.»
Et les récentes nouvelles des manifestations à Bangkok lui ont donné raison.

C’est drôle, c’est exactement le témoignage d’un ingénieur qui est venu travailler ici dans les années 70.  Il dit que si une minorité francophone traitait la majorité anglophone dans sa province comme la minorité anglophone traitait la majorité francophone ici, il y aurait eu du sang dans les rues.

De trop grands démocrates.

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :