L’économie

La catastrophe au Bangladesh est bien sûr une tragédie sans nom.  Mais il y a quelque chose d’autre ici que je ne peux m’empêcher de trouver incroyable.

Voilà deux, trois bonnes décennies qu’on explique aux gens d’ici qu’ils doivent se résigner à voir partir leurs emplois dans le textile (et dans de plus en plus d’autres domaines) vers des pays comme le Bangladesh.  On leur explique qu’ils n’y peuvent rien, mondialisation oblige.  En échange, on leur vendra du linge pas mal moins cher chez Wal-Mart.  Quelle aubaine !  Et bonus, on pourra être fiers de donner de l’emploi au Tiers-monde.
Or, ce matin, mes journaux m’apprennent plutôt que nous (incluant donc les gens qui n’ont plus que Wal-Mart comme option de carrière) devrions nous sentir coupables de payer ce linge made in Bengladesh si peu cher et de maintenir ces gens dans une telle misère…

Je ne comprends définitivement plus rien à l’économie.

———————————————————————————–

———————————————————————————–

———————————————————————————–

———————————————————————————–

———————————————————————————–

———————————————————————————–

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :